Vidéos - Association Humanitaire des Jeunes du Monde / ahjm@asso-ahjm.org

Visite du chateau viale de kpalimé et son historique

Direction le Togo et Kpalimé à 120 km au nord-ouest de Lomé, à quelques kilomètres de sa frontière avec le Ghana.

Au-dessus de Kpalimé, grosse bourgade, se trouve le mont Kloto où trône le Château Viale, résidence présidentielle depuis 1975.

En 1940, lors d’une randonnée à cheval, un Allemand du nom de Viale découvrit cette colline, face au mont Kloto, et fut émerveillé par le panorama qu’offrait ce site.

Il décida de s’y faire construire un château. Ce château construit pendant la deuxième guerre mondiale, a commencé en 1940, et a été achevé en 1944, à une époque où aucune voie goudronnée ne desservait ni le mont Kloto, ni a fortiori son sommet.

Par le sentier qui serpentait jusqu’au sommet, on achemina tous les matériaux à dos d’indigènes, depuis Kpalimé distant de 17 km en contre-bas. Un espace résidentiel cerné par les terrasses et protégé par sa tour de garde.



En 1979, le Château Viale devint une demeure présidentielle où séjournèrent des ministres et présidents africains ; en témoigne la construction d’une route goudronnée et le luxe intérieur …

Entre 79 et 82, le Président restaure le château, l’équipe de l’électricité, marbre le sol de la bâtisse, change portes et fenêtres, aménage une vaste esplanade d’atterrissage pour hélicoptère, lui adjoint un bâtiment annexe parallélépipède de six chambres jumelles absolument identiques pour ses ministres les plus proches, fait goudronner la voie qui relie Kloto à Kpalimé (environ 10 km).

Comme son prédécesseur, Eyadema ne séjournera que rarement dans cet édifice démesuré, où il recevra deux hôtes marquants de l’histoire post coloniale africaine, le père de l’indépendance ivoirienne, Houphouet-Boigny, et l’ex-président du Sénégal et actuel secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf.

Depuis 1982, le Château Viale est à l’abandon et devient un lieu de promenade pour le chasseur d’images ou le touriste curieux.


Randonnées sur le pic d'agou avec les bénévoles

Le plus haut sommet du Togo, le Mont Agou, se trouve entre Amoussoukopé et Kpalimé. Cette montagne de 986 mètres (3.000 pieds) est couverte de forêts denses parsemées de petits villages. Des sentiers sillonnent le flanc de la montagne et les montagnards énergiques grimpent jusqu’au sommet. Pourtant, il n’est pas nécessaire de marcher, car une bonne route serpente jusqu’au sommet. Pour se rendre au sommet du mont Agou qui est l’une des formations rocheuses de l’Atakora, il faudra passer par une route sinueuse et tortueuse qui finalement débouche sur un paysage splendide. (Mont Agou - Vue de Kpimé près de Kpalimé - Togo) Juché au sommet du mont, on retrouve une vue imprenable sur toute la préfecture d’Agou et ses alentours. Les colons allemands, puis français ont marqué par une borne, l’emplacement du point culminant. Une fois arrivé au sommet et quelque soit la manière utilisée, la récompense est la même : le panorama spectaculaire des vallées et des plaines en contrebas… Le Pic d’Agou est le mont le plus élevé du Togo avec 986 m d’altitude. Pour atteindre le sommet, il faut effectuer une randonnée à pied ou aller à voiture mais vu l’état des routes, la randonnée est plus recommandée et elle permet de savourer la beauté du paysage et du microclimat qui y règne. (Village sur le Mont Agou - Togo) (Village sur le Mont Agou - Togo)  



1 2 3 4   Page suivante